21 Anecdotes Sur Beverly Hills (1990)

Beverly Hills c’est le teen drama des années 90, avec ses jeunes élèves de lycée beaux et riches qui savent aussi avoir des problèmes comme les autres. Comme les acteurs et actrices qui subissaient un producteur pyscho-rigide et le caractère explosif de Shannen Doherty.

21 Anecdotes Sur Beverly Hills (1990)

Beverly Hills c’est le teen drama des années 90, avec ses jeunes élèves de lycée beaux et riches qui savent aussi avoir des problèmes comme les autres. Comme les acteurs et actrices qui subissaient un producteur pyscho-rigide et le caractère explosif de Shannen Doherty.

Les Anecdotes De Tournage

  • Le succès de la série, aux États-Unis, est venu grâce à la guerre du Golfe. À cette époque, en février 91, toutes les chaînes avaient bousculé leurs programmes pour parler de la fin de cette guerre et FOX, qui diffusait Beverly Hills, n’avait pas de département infos et a donc continué à diffuser les épisodes, ce qui a amené de bonnes parts d’audience.
  • Tori Spelling, fille d’un des producteurs, Aaron Spelling (LE mastodonte, le roi des séries, à cette époque là), a passé son audition, pour le rôle de Kelly, sous le nom de Tori Mitchell, pour ne pas bénéficier de son nom. Genre, personne ne l’a reconnue.
  • Tori Spelling est apparue dans 290 épisodes sur 292. Genre personne n’a voulu faire plaisir à son père.
  • Le lycée utilisé pour les scènes extérieures est le Torrance high school (le lycée de Beverly Hills ne voulait rien avoir à faire avec la série), le même que pour le navet navrant Elle est trop bien et surtout Buffy contre les vampires.
  • Jennie Garth (Kelly), Ian Ziering (Steve) et Tori Spelling (genre), sont les seuls à être présents du début à la fin de la série.
  • Aaron Spelling (qui avait 70 ans au début de la série) ne voulait pas de lunettes de soleil dans la série et explosait un vaisseau sanguin si un acteur ou une actrice se pointait avec une nouvelle coupe de cheveux après une pause dans les tournages.
  • Pendant un tournage, l’équipe a subi une alerte à la bombe, quelqu’un avait caché un engin explosif sous les gradins prévus pour la scène à tourner.
  • James Eckhouse, qui jouait le père de Brenda et Brandon, avait seulement 14 ans et demi de plus que Jason Priestley (Brandon) et 16 ans de plus que Shannen Doherty (Brenda), mais beaucoup moins de cheveux.
  • Gabrielle Carteris (Andrea) avait auditionné à la base pour le rôle de Brenda, pensant que le fait d’avoir une jumelle l’aiderait.
  • Le personnage de Dylan ne devait apparaître que dans 6 épisodes, parce que la FOX n’était pas sûre de la validité du personnage et surtout de la capacité à jouer de Luke Perry. Aaron Spelling a payé son salaire de sa poche le temps de ces six épisodes et les bons retours des téléspectateurs ont fait le reste. Après, est-ce que c’était parce qu’il jouait bien ou parce qu’il était beau gosse, le mystère reste entier.
  • Hilary Swank (qui jouait Carly Reynolds) s’est fait virée après seulement 16 épisodes, ce qui était au final une bénédiction puisqu’elle a été castée quelques petits mois après pour le rôle de Brandon Teena dans Boys don’t cry qui lui vaudra son premier oscar.
Une Rancune Tenace

Gabrielle Carteris est devenue, en 2016, présidente de la SAG-AFTRA (Screen Actor Guild and American Federation of Television and Radio Artists), le syndicat des acteurs/actrices et des artistes de télé/radio. Comme elle s’en était pris plein la face parce qu’elle était bien plus âgée que le reste du casting (29 ans au début du tournage, mais bon elle avait menti sur son âge pour avoir le rôle quand même), elle a profité de sa nouvelle position pour faire passer un projet de loi qui permettait aux acteurs/actrices de ne pas mentionner leur âge dans les bases de données dont se servent les directeurs de casting. Elle voulait lutter contre la discrimination à l’âge dont souffre beaucoup ce métier.

  • Parce que les américains sont des fous furieux quand il est question de parler de sexe (surtout chez les jeunes, qui apparemment, ne doivent PAS avoir de relation sexuelles avant leur 35 ans), la FOX a reçu des tonnes de plaintes après que Brenda et Dylan ont couché (aaaarrrrgh) après le bal de promo. Ce qui posait problème, c’est que l’acte n’ait eu aucune conséquence, pas de grossesse, pas de maladie, culpabilité ou autre truc sympa. Le créateur de la série, Darren Star, a dû écrire un épisode où les deux âmes perdues avaient des regrets et Dylan s’est même fait jeté par Brenda dans l’opération.
  • L’ambiance sur le plateau n’était pas toujours à la fête (entre autres à cause de différences de salaire) mais ça n’empêchait pas des idylles de se nouer (Jason Priestley avec Christine Elise par exemple).
  • Shannen Doherty a été virée de la série, principalement parce qu’elle était constamment en retard (et sur un tournage chaque minute coûte de l’argent) et aussi parce qu’elle s’était coupé les cheveux, ce qui ruinait la continuité des épisodes (et aussi elle s’engueulait avec tout le monde quand même).
  • Quand Tiffani Thiessen a rejoint la série pour jouer Valerie Malone (et remplacer Shannen Doherty), elle était en couple avec Brian Austin Green (David Silver).
  • Gabrielle Carteris (Andrea), qui était l’actrice la plus âgée , a été sollicitée « poliment » pour se retenir de faire un enfant, parce qu’ils n’avaient pas envie de gérer une grossesse à l’écran. Elle a donc, poliment, fait un enfant quand même.
  • L’acteur le plus âgé après Gabrielle Carteris était Ian Ziering, qui avait 28 ans et n’a rien dit sur son âge, mais on ne lui a peut-être rien demandé.
  • Donna (Tori Spelling) est restée vierge dans la série pendant des années (au contraire des autres). Tout ça parce que son père, Aaron Spelling, le producteur exécutif, ne voulait pas voir sa fille avoir des relations sexuelles, même suggérées à l’écran.
  • Douglas Emerson (Scott) a demandé à quitter la série parce qu’il en avait marre du métier d’acteur. Il s’est d’ailleurs retiré, et a passé plusieurs années dans l’Air Force.
Spin-Off + Reboot

En 1992, Melrose place est lancée en se servant du personnage de Jake Hanson, qui séduit Kelly dans la série mère. Ce spin-off donnera son propre spin-off, le décérébré Models Inc. en 1994.

En 2008, nous avons eu droit à 90210 Beverly Hills – Nouvelle génération, qui a tenu pas moins de 5 saisons (avec quelques apparitions de l’ancien casting), malgré, bon, des critiques mitigées.

En 2019 est sorti Beverly Hills : BH902010, où le casting original se réunit lors d’une convention pour fêter les 30 ans de la série. Tout le monde joue son propre rôle et l’idée est lancée de faire un reboot de Beverly Hills. La série n’a malheureusement pas marché (ça partait quand même d’une bonne idée, propice à une bonne dose d’auto-dérision) et a été annulée dès la première saison et seulement 6 épisodes.