17 Anecdotes Sur CHiPs (1977)

Les deux motards de CHiPs, Jon Baker et Franck « Ponch » Poncherello ont sillonné les routes de l’autoroute de Los Angeles pendant 6 saisons pour stopper les criminels, secourir les victimes d’accidents de la route, contrôler les mamies kamikazes et aider ceux qui ont oublié de faire le plein et sont échoués comme des débiles sur la bande d’arrêt d’urgence, tout ça en étant super droits dans leurs bottes. En coulisses, par contre, Ponch pouvait être une vraie diva.

17 Anecdotes Sur CHiPs (1977)

Les deux motards de CHiPs, Jon Baker et Franck « Ponch » Poncherello ont sillonné les routes de l’autoroute de Los Angeles pendant 6 saisons pour stopper les criminels, secourir les victimes d’accidents de la route, contrôler les mamies kamikazes et aider ceux qui ont oublié de faire le plein et sont échoués comme des débiles sur la bande d’arrêt d’urgence, tout ça en étant super droits dans leurs bottes. En coulisses, par contre, Ponch pouvait être une vraie diva.

Les Anecdotes De Tournage

  • CHiPs est, à 2 lettres près, l’acronyme de California Highway Patrol, dont le petit surnom (en argot) était Chippie depuis longtemps, sans être trop utilisé. Les producteurs n’ont pas accepté de donner ce nom à la série et se sont rabattus sur CHiPs, qui a ironiquement popularisé le surnom Chippie.
  • En vrai, les motards de la California Highway Patrol ne patrouillent pas par paire. Dans la série, ça a été expliqué par le fait que Ponch était en probation et Baker son mentor.
  • Jon Baker a été un des premiers personnages de série télé à être vétéran de la guerre du Vietnam, et en plus un qui s’en remet bien, merci. Son interprète, Larry Wilcox, a servi au Vietnam, dans les Marines, durant l’offensive du Têt, en 1968.
  • Les deux acteurs principaux ne s’entendaient pas très bien, surtout parce que Erik Estrada était d’un caractère emporté, ce qui, à la longue, a fait fuir Larry Wilcox. Il a été remplacé dans la dernière saison par Tom Reilly, avec qui Estrada ne s’entendait pas non plus.
  • En octobre 1981, deux officiers de patrouilles ont été blessés dans l’exercice de leur fonction. L’équipe de tournage et les acteurs de la série sont allés donner leur sang pour les aider. Un des officiers seulement a survécu.
  • Parfois, selon le lieu de tournage, il y avait de vrais motards de la police pour des raisons de sécurité, du coup c’était le bordel pour les équipes techniques qui n’arrivaient pas forcément à distinguer les vrais des faux.
  • Erik Estrada a eu un grave accident de moto lors du tournage d’un épisode. Il faisait la plupart de ses cascades, mais sur une scène de routine, il a été éjecté de sa moto, s’est écrasé contre une voiture et s’est pris sa moto dans le dos. Le temps qu’il s’en remette (plusieurs côtes cassées, en plus du sternum, de la clavicule, et d’un poignet), il tournait ses scènes de sa chambre d’hôpital.
  • L’actrice Gwynne Gilford, qui jouait la femme du Sergent Getraer (Robert Pine), Betty, était la véritable femme de Robert Pine.
La Police Dans Le Sang
Erik Estrada avait toujours eu envie de devenir policier, même avant de devenir acteur. Pour le tournage de CHiPs, il a passé du temps à s’entraîner à l’académie de la police de la route de Californie. En 2007 , il est devenu officier de réserve de la police de Muncie, dans l’Indiana, formation qui a été filmée pour l’émission Armed & Famous. Il a gardé ce titre jusqu’en 2010, faisant même des patrouilles de nuit. Il a également rejoint les rangs de la fondation Safe Surfin, et plus particulièrement le groupe qui protège les enfants contre les prédateurs sexuels sur internet.

Erik Estrada de la série Chips qui prête serment pour rejoindre les forces de police

La tenue est un chouille moins sexy que celle des motards (via KREM.com)

  • L’hélicoptère de la police, utilisé dans la première saison a été utilisé plus tard, en vrai, après l’ouragan Katrina, pour secourir des survivants dans la rivière Mississipi. Lors d’un sauvetage, le pilote a perdu le contrôle et s’est crashé dans l’eau. Le pilote et ses 3 passagers ont pu rejoindre la rive. L’hélicoptère, lui, a été perdu
  • Le personnage de Ponch est un des premiers rôles principaux à être latino, et surtout loin des clichés et des stéréotypes (fréquents encore maintenant) de la télé.
  • Jon et Ponch n’ont jamais sorti leur arme.
  • Les acteurs portaient, sur leur ceinture d’uniforme, un étui en plus de la tenue réglementaire, qui servait à porter la batterie des micros sans fil qu’ils avaient sur eux.
  • Les scènes de poursuites et les accidents étaient tournés sur des autoroutes presque terminées ou en travaux.
  • Les motos (Kawasaki) et les voitures (Plymouth) utilisées dans la série, étaient les mêmes que la police de la route de Californie. Celle-ci a autorisé le lancement de la série dans l’optique de promouvoir une bonne image de la police et la mise en avant de la sécurité routière. Dans la dernière saison, un des acteurs principaux, Tom Reilly, s’est fait arrêter pour possession de drogue, ce qui a amené la police à menacer la série de leur enlever leur droit à l’image, à cause de la mauvaise publicité.
  • Jon Baker (Larry Wilcox) tient son nom du neveu du créateur de la série, Rick Rosner. En plus, le gamin a un petit rôle dans le premier épisode quand il se fait arrêter par Baker et Ponch, à vélo sur l’autoroute (un futur candidat aux Darwin Awards donc).
Film
En 2017 est sorti le remake de CHiPs, qui porte le même nom, avec dans les rôles principaux Michael Peña (Narcos : Mexico, Ant-man) et Dax Shepard. Le film est sobrement sous-titré Chip happen (pour l’expression très répandue aux États-Unis, shit happen), tout un programme.