19 Anecdotes Sur Homeland (2011)

Homeland, qui est une adaptation d’une série israélienne, nous fait plonger au coeur de la CIA et de ses peurs les plus primaires, à savoir un traitre à la patrie bien-aimée. Quand Carrie Mathison, agent à ladite CIA et bipolaire, reçoit un tuyau d’un informateur lui indiquant qu’un prisonnier de guerre américain a été retourné par Al-Qaïda, elle voit en Nicholas Brody, un marine libéré en héros après huit ans de captivité,  le traitre. La série a étée taxée de véhiculer des préjugés racistes et s’est fait trollée avec des garffitis.

19 Anecdotes Sur Homeland (2011)

Homeland, qui est une adaptation d’une série israélienne, nous fait plonger au coeur de la CIA et de ses peurs les plus primaires, à savoir un traitre à la patrie bien-aimée. Quand Carrie Mathison, agent à ladite CIA et bipolaire, reçoit un tuyau d’un informateur lui indiquant qu’un prisonnier de guerre américain a été retourné par Al-Qaïda, elle voit en Nicholas Brody, un marine libéré en héros après huit ans de captivité,  le traitre. La série a étée taxée de véhiculer des préjugés racistes et s’est fait trollée avec des garffitis.

Les Anecdotes De Tournage

  • Pour préparer son rôle, Claire Danes (Carrie) a collaboré avec des officiers de la CIA, a visionné des vidéos sur des personnes bipolaires et a consulté Julie Fast, aussi bipolaire, qui a écrit plusieurs ouvrages sur le sujet.
  • Rupert Friend (Quinn) a pris des cours de Krav-maga (techniques d’auto-défense utilisée par l’armée israélienne) pour assurer dans ses scènes les plus physiques.
  • Certains téléspectateurs trépanés ont vraiment cru que Claire Danes était bipolaire et ont suggéré à la chaine Showtime qu’on lui donne du repos.
  • Morena Baccarin a dû porter une perruque, en attendant que ses cheveux repoussent après son rôle de Anna dans V (2009), où elle avait les cheveux particulièrement courts.
  • Damian Lewis (Brody) a eu le rôle sans passer d’audition. Les créateurs de Homeland avaient été très impressionnés par sa performance dans le film méconnu Keane et lui ont offert le rôle en lui passant un coup de fil.
  • Morena Baccarin (Jessica Brody) était dans la même Junior High school que Claire Danes et elles ont même partagé une chambre.
  • La CIA décourage fortement les personnes atteintes de maladies mentales à postuler dans leur agence.
  • Dans le générique, ce sont de vraies photos de Claire Danes quand elle était enfant et ado.
  • Dans la saison 2, un budget était prévu pour effacer digitalement le ventre rebondi de Claire Danes (enceinte) sur certaines scènes.
  • Le DHS (Department of Homeland Security) a été formé en 2002, sous l’instigation de George W. Bush, en réponse aux attentats du 11 septembre 2001.
En Arabe Dans Le Graffiti

Dans la saison 5, pour rendre un camp de réfugiés syriens plus « réaliste », 3 artistes ont été embauchés pour peindre des graffitis sur les murs, qui devaient être « pro-Assad ». Mais les 3 artistes ont préféré dénoncer la série avec des inscriptions comme « Homeland est raciste », « Homeland est une blague, et elle ne nous fait pas rire », « Cette série ne représente pas l’opinion des artistes ». Et personne n’est allé vérifier ce qui était écrit.

Homeland a été pas mal accusé de véhiculer des stéréotypes dangereux sur le Moyen Orient et les musulmans et aussi de présenter des villes comme Islamabad de façon erronée, sans savoir de quoi ils parlent (ce qui est somme toute courant pour des Américains, il suffit de se rappeler des tenues des années 50 des flics français dans Alias).

  • Ben Affleck devait réaliser le pilote mais comme sa femme de l’époque, Jennifer Garner, travaillait à ce moment là, il n’a pas pu le faire (ils avaient un arrangement où au moins 1 des parents devait rester avec les enfants).
  • Les époux Brody sont censés avoir le même âge mais Damian Lewis a 8 ans de plus que Morena Baccarin.
  • Le personnage de Brett O’Keefe (Jack Weber) serait basé sur Alex Jones, un réalisateur de documentaires adepte de la théorie du complot (voire de toutes en même temps).
  • La saison 4 a été tournée en Afrique du Sud (ça a été compliqué de trouver des endroits qui ressemblaient assez à l’Amérique pour tourner les quelques scènes extérieures de la maison de la sœur de Carrie) et la saison 5 en Allemagne.
  • Navid Negahban (Abu Nazir) a été déniché par les producteurs à une lecture de poésie iranienne (mais bon, il était déjà acteur avant hein).
  • Meredith Stiehm, scénariste sur Homeland, s’est beaucoup impliquée dans l’écriture du personnage de Carrie, surtout parce que sa propre soeur est bipolaire, et aussi parce que c’était la seule femme parmi les scénaristes.
  • La saison 6 a été tournée pendant les élections américaines de 2016, opposant Donald Trump à Hilary Clinton. Comme d’autres, les producteurs de Homeland avaient prévu la victoire de Clinton et on casté Elisabeth Marvel pour jouer la présidente. Quand Trump a gagné l’élection, il a été décidé de ne pas changer le personnage, tant pis.
Le Boum Des Séries Israéliennes

Homeland est adaptée d’une série israélienne de 2009, Hatufim, qui raconte l’histoire de soldats israéliens kidnappés et leurs difficultés à revenir à une vie normale après leur libération.

Les séries israéliennes, même si elles sont jeunes et faites avec peu de moyens, sont souvent de très bonnes qualités et adaptées à la pelle par les autres pays, ou diffusées telle quelle. Outre Homeland, il y a les adaptations comme En thérapie (En analyse aux USA, elle a été adaptée dans une quinzaine de pays), Your honor, (avec Brian Cranston de Breaking bad), qui est aussi adaptée en français, sous le titre Un homme d’honneur ou Euphoria et The good cop. False flag ou Our boys ont gardé leur format d’origine.

Sources
  • Homeland sur l’Internet Movie Database (anglais)