17 Anecdotes Sur La Quatrième Dimension (1959)

Anthologie culte de science-fiction, saupoudrée de fantastique, La quatrième dimension, présentée par le créateur et homme-orchestre, Rod Serling, recèle une multitude de pépites. La série était aussi l’occasion pour l’époque, sous couvert de la science-fiction, de parler de sujets sensibles comme la chasse aux communistes ou la peur de la bombe H, sans subir la censure (encore plus frileuse que maintenant), mais aussi critiquer la société américaine et, de façon générale, pointer les petits (et grands) travers humains.

17 Anecdotes Sur La Quatrième Dimension (1959)

Anthologie culte de science-fiction, saupoudrée de fantastique, La quatrième dimension, présentée par le créateur et homme-orchestre, Rod Serling, recèle une multitude de pépites. La série était aussi l’occasion pour l’époque, sous couvert de la science-fiction, de parler de sujets sensibles comme la chasse aux communistes ou la peur de la bombe H, sans subir la censure (encore plus frileuse que maintenant), mais aussi critiquer la société américaine et, de façon générale, pointer les petits (et grands) travers humains.

Les Anecdotes De Tournage

  • Rod Serling, créateur de la série mais aussi producteur, scénariste et « présentateur » de chaque épisode, a fait, à l’université, des tests pour l’US Air Force (des trucs pas du tout dangereux, comme tester de nouveaux parachutes en conditions réelles), a combattu lors de la Seconde Guerre Mondiale (principalement au Japon), était prof sur son temps perdu et est mort à l’âge de 50 ans.
  • Serling, voulait que Richard Egan, un acteur de cette époque qui avait une voix profonde et veloutée, soit le narrateur. Quand Egan, par contrat n’a pas pu le faire, c’est Serling qui s’y est collé (malgré une timidité maladive et le scepticisme de la chaîne) et est devenu la figure emblématique de la série. Le pilote avait pourtant eu Westbrook Van Voorhis, une voix-off professionnelle de la télé et du cinéma. Orson Welles, quant à lui, avait été approché mais demandait trop de pognon.
  • À cette époque les séries comptaient beaucoup d’épisodes par saison, La quatrième dimension avait des saisons à plus de 35 épisodes (à part la saison 4 qui a 18 épisodes parce qu’ils faisaient 50 min au lieu de 25 min pour les autres) avec la saison 3 qui culmine à 37 épisodes. Rod Serling, à lui tout seul en a écrit 92.
  • Serling pensait avoir inventé l’expression Twilight Zone (titre original) tout seul, mais quand la série a été diffusée, il a appris que c’était l’expression utilisée par les pilotes de l’U.S. Air Force pour désigner le moment, entre jour et nuit, où la ligne d’horizon est difficile à discerner (comme le terme Gremlins a été inventé par les pilotes de la Royal Air Force, pendant la Seconde Guerre Mondiale, en poste en Inde, pour désigner les multitudes de petites pannes que leurs avions subissaient, sans faire de victime. Le nom vient de la marque de bière Fremlin’s dont le F a été remplacé par le G des frères Grimm)
  • A cause de contraintes budgétaires, la chaîne avait décidé de filmer des épisodes de la saison 2 sur vidéo plutôt que sur film. La vidéo à cette époque, c’était un peu compliqué question technique, le montage était à peu près impossible. Les épisodes étaient tournés dans les conditions du direct, en studio, donc pas de scènes en extérieur, ce qui a réduit le potentiel des histoires, et la qualité des images était moindre. L’expérience a été abandonnée après seulement 6 épisodes (Les Robots Du Docteur Loren (2X08), La Nuit De Noël (2X11), Rien Que La Vérité (2X14), Sans Escale De Vie A Trépas (2X17), Parasites (2X20), et Conversation Avec L’au-delà (2X22)).
  • Pendant l’introduction, au début de chaque épisode, on voit souvent Rod Serling avec une cigarette. C’était l’époque où les séries avaient des sponsors et servaient de porte-parole pour les marques. Un des sponsors, The American Tobacco Company, avait insisté pour qu’on voit tout le temps Serling avec une clope.
  • Richard Matheson, grand écrivain, qui a écrit Je Suis Une Légende (qui n’a à peu près rien à voir avec le film en fait), a écrit plusieurs épisodes de la série.

En Français Dans Le Texte

En France la série s’appelle La Quatrième Dimension mais dans l’accroche de début d’épisode, Rod Serling parle de fifth dimension (cinquième dimension). Parce que, selon la théorie de la relativité d’Einstein (qui ne déconnait pas avec ses théories, mais ne l’a pas faite tout seul), il existe 4 dimensions : 3 d’espace et 1 de temps.
 En 1965, pour sa première diffusion dans l’hexagone, de seulement 12 épisodes, les interventions de Rod Serling du début et de la fin ont été coupées. Encore une décision éclairée de la télévision française.

Dans Futurographe ((2X10) un couple d’escroc à la petite semaine chipe un appareil photo particulier (il prend des photos avec plusieurs minutes d’avance) sur lequel est écrit en français « Dix à la propriétaire » (qui ne veut pas dire grand chose). À un moment un garçon d’étage intervient dans l’histoire. En V.O. il est français, ce qui amène une certaine logique, mais en V.F. il a un accent allemand qu’on n’a pas vu arriver, du coup tout sonne faux, c’est complétement stupide. En plus, c’est pas comme si certaines nationalités francophones avaient des accents à couper au couteau sans être français (coucou le Canada et la Belgique).

  • Dans le tout premier épisode de la série Solitude/La ville déserte, l’homme déambule dans les mêmes décors utilisés pour Hill Valley, la ville de Marty McFly de Retour vers le futur. On voit bien le bâtiment à colonnes qui n’avait pas encore d’horloge.
  • Les effets spéciaux ont été utilisés sobrement et intelligemment, par exemple dans L’homme qui hurle (2X05), la transformation du personnage se fait en jouant avec son passage derrière des piliers, dans Les envahisseurs (2X15), les petits scaphandres sont des marionnettes à main en mousse de latex. Les accessoiristes glissaient leurs doigts à l’intérieur des jambes et leurs bras étaient recouverts de velours noir et disparaissaient dans les recoins du décor. Certains décors et accessoires (comme le mythique flying saucer) ont aussi été utilisés plusieurs fois pour faire des économies.
  • Dans Souvenir d’enfance (1X05), un homme s’arrête à une station service détenue d’après un panneau par un certain Ralph N. Nelson. Ralph W. Nelson était un des principaux producteurs de la série.
  • La femme échevelée et apeurée dans Les envahisseurs (2X15) était Agnes Moorehead qui sera plus tard Endora, la belle-mère ronchon dans Ma sorcière bien-aimée. Elisabeth Montgomery, la future Samantha de la même série a joué dans l’épisode Deux (3X01) aux côtés de Charles Bronson (cette série a été un défilé de futures stars comme Robert Redford, Burt Reynolds, Leonard Nimoy, Peter Falk, Dennis Hopper, William Shatner, plein…)
  • L’épisode Amour paternel (5X01) est un des tous premiers à parler de la guerre au Vietnam aux États-Unis. Il date de 1963 et ce n’est qu’en 1964 que le pays va prendre conscience de ce qui se passe là-bas. En 1963, les Américains sont plus préoccupés par la situation au Laos, là où se plaçait l’action à l’origine dans cet épisode mais il a été décidé de changer le lieu pour éviter toute polémique.
  • Dans Parasites (2X20), l’histoire d’un homme qui préfère la radio à la télé, les voix à la radio en V.O. ont été faites par Bob Crane qui sera plus tard le colonel Hogan dans Papa Schultz. Crane était à l’origine DJ et était surnommé l’homme aux 1000 voix (man of 1000 voices) mais n’a pas été crédité au générique de l’épisode pour son premier travail à la télé.
  • L’épisode Il était une fois (3X13) a la particularité d’être en partie tourné comme un film muet, grâce à la présence de Buster Keaton dans le rôle principal.
Reboot

La Cinquième Dimension, sortie en 1985, et La Treizième Dimension, qui date de 2002, sont toutes les deux la continuité de La Quatrième Dimension. Le créateur est Rod Serling pour les 3 séries et les 3 portent le même nom en V.O.
La Cinquième Dimension a vu son nom changé, quand La Cinq a acheté la série (sous le nez de TF1) et c’est plus en adéquation avec la V.O. qui parle de fifth dimension. La Treizième Dimension a été diffusée sur 13e Rue, et le narrateur était Forest Whitaker (The Shield, Platoon, The Crying Game, Panic Room).

Sources