11 Anecdotes Sur Le Caméléon (1996)

Jarod, un homme doué de capacités exceptionnelles, s’évade du « Centre », un lieu secret où on le retenait depuis 33 ans. Capable de prendre n’importe quelle identité, il va aider les gens autour de lui, tout en cherchant ses origines et en faisant connaissance avec des choses incroyables, comme les bonbons Pez ou Mr. Patate. Mais c’est sans compter sur les dirigeants du Centre qui tiennent à le récupérer, et envoient à ses trousses la polaire Miss Parker.

11 Anecdotes Sur Le Caméléon (1996)

Jarod, un homme doué de capacités exceptionnelles, s’évade du « Centre », un lieu secret où on le retenait depuis 33 ans. Capable de prendre n’importe quelle identité, il va aider les gens autour de lui, tout en cherchant ses origines et en faisant connaissance avec des choses incroyables, comme les bonbons Pez ou Mr. Patate. Mais c’est sans compter sur les dirigeants du Centre qui tiennent à le récupérer, et envoient à ses trousses la polaire Miss Parker.

Les Anecdotes De Tournage

  • Pendant une interview, Andrea Parker (Miss Parker) a reconnu qu’elle ne connaissait pas vraiment Michael T. Weiss (Jarod) parce qu’ils n’avaient pratiquement aucune scène ensemble, et ne se voyaient pas sur les tournages. Ils ont partagé l’écran dans seulement 8 épisodes sur les 4 saisons. Ils partageront plus de scènes dans les 2 téléfilms.
  • Jon Gries, qui jouait Broots, est crédité au générique seulement dans la dernière saison.
  • Les plans extérieurs du Centre sont la station de potabilisation R.C. Harris à Toronto, qui a servi aussi dans Mutant X, Robocop ou L’antre de la folie avec Sam Neill. Le bâtiment, construit dans un style Art Déco, est très impressionnant et les gens viennent faire leur footing autour.

    Vue de côté d'une partie des bâtiments de la station de potabilisation qui a servi au visuel du centre dans Le Caméléon

    Forcément, vu comme ça, ça en jette (via Curiocity.com)

  • Pamela Gidley, qui interprétait l’insupportable Brigitte, est décédée en 2018, à seulement 2 mois de l’anniversaire de ses 53 ans. Les raisons de son décès n’ont pas été communiquées. Son personnage, Brigitte, a été le premier à être présenté en premier sur le site internet de la série avant d’apparaitre dans un épisode.
  • Il y a eu 2 cross-over avec la série Profiler, à partir de la troisième saison du Caméléon. Et 1 épisode de Profiler, Le piano funeste (4X18) où Jarod intervient (partiellement pour se taper Rachel Burke) mais qui n’est pas reliée au Caméléon.
  • Le jeune Angelo/timmy était joué par Jake Llyod, qui sera Anakin Skywalker dans Star Wars : La menace fantôme, après quoi, dégouté par la réaction du public, il partira d’Hollywood, fera de la prison quelques années plus tard pour conduite dangereuse et sans permis et violence domestique. Diagnostiqué schizophrène, il a été interné en 2016.
  • NBC avait des doutes sur le succès de la série mais le pilote a fait de meilleures audiences que Urgences et même Bonanza, presque 50 ans avant.
  • Dans Le Caméléon, tous les personnages ont soit un nom, soit un prénom, jamais les 2 (sauf pour Mr Raines et la mère de Miss Parker).
  • Deux téléfilms sont sortis après l’arrêt de la série, Caméléon contre caméléon et L’antre du diable. Deux autres téléfilms étaient prévus mais TNT (qui avait racheté la série à NBC) a eu des problèmes financiers et il est probable que Le caméléon n’aura jamais de fin.
  • Patrick Bauchau (de son nom entier Patrick Nicolas Jean Sixte Ghislain Bauchau) est un Belge d’origine, qui vient d’une famille de grosses têtes et a fait ses études à Oxford. Il a tourné en France et a eu un des rôles principaux dans La collectionneuse de Eric Rohmer en 1967. Comme il parle 6 langues, il a tourné dans pas mal de pays et a travaillé avec Salvador Dali sur des sculptures. Sa résidence principale se trouve dans un petit bled en dehors de Paris.
    Daniel Pommereulle et Patrick Bauchau dans le film La collectionneuse de 1967

    Patrick Bauchau à droite et un ami qui a failli être jovial à gauche, dans La collectionneuse (via Vaguevisages.com)

Le Vrai Caméléon

Le personnage de Jarod est partiellement inspiré de la vie de Ferdinand Waldo Demara Jr., un Américain né en 1921, qui s’enfuit de chez ses parents (qui ont perdu toute leur fortune dans la Grande Dépression de 1929) à 16 ans, Après un passage chez les moines cisterciens pendant plusieurs années, il s’engage dans l’armée, où il commence à prendre d’autres noms.

Après avoir déserté l’armée, il va prendre différentes identités et occuper plusieurs postes dans des domaines qu’il ne connait pas comme psychologue, aide-soignant, avocat ou gardien de prison. Pendant la guerre de Corée, Demara, se fait passer pour un chirurgien sur un destroyer canadien et sauve la vie de plusieurs blessés civils après avoir été vite fait relire des livres sur les procédures à suivre. Demara avait un très gros Q.I. et, apparemment, une mémoire eidétique. Il est finalement découvert, renvoyé sans bruit, et bizarrement passe dans des émissions télé où il raconte ses exploits.

Dans les années 60, il devient un (vrai) pasteur mais a du mal à exercer à cause de son passé médiatisé. Fin des années 70, il est aumônier dans un hôpital californien et se fait presque lourdé, mais est gardé. C’est là qu’il meurt à l’âge de 60 ans en 1982.