17 Anecdotes Sur L’homme qui valait Trois Milliards (1974)

Le colonel Steve Austin, pilote d’essai pour la NASA et ancien astronaute, se crashe en avion et en ressort à peine vivant. Le gouvernement, représenté par Oscar Goldman, décide de s’approprier le pauvre mutilé et de le transformer en une sorte de surhomme, grâce à des implants bioniques. Après transformation, Steve Austin court comme une gazelle (mais au ralenti), peut soulever des commodes normandes d’un seul bras et voir une calvitie naissante à 600 mètres. Fort de ces nouvelles capacités, il devient agent secret pour l’OSI et combat le crime partout où il est.

17 Anecdotes Sur L’homme qui valait Trois Milliards (1974)

Le colonel Steve Austin, pilote d’essai pour la NASA et ancien astronaute, se crashe en avion et en ressort à peine vivant. Le gouvernement, représenté par Oscar Goldman, décide de s’approprier le pauvre mutilé et de le transformer en une sorte de surhomme, grâce à des implants bioniques. Après transformation, Steve Austin court comme une gazelle (mais au ralenti), peut soulever des commodes normandes d’un seul bras et voir une calvitie naissante à 600 mètres. Fort de ces nouvelles capacités, il devient agent secret pour l’OSI et combat le crime partout où il est.

Les Anecdotes De Tournage

  • Le crash qu’on peut voir dans le générique est le véritable crash d’un prototype d’avion (le Northrop M2-F2), piloté par Bruce Peterson, en 1967, sur la base Edwards Air Force en Californie. Peterson a survécu mais a perdu un œil, sans qu’on lui remplace par un bionique, LUI.
  • La série est inspirée du livre de S.F. Cyborg, de Martin Caidin, paru en 1972. La série a pratiquement tout repris : Steve Austin, pilote et astronaute qui perd un œil, un bras et ses jambes dans un crash; Oscar Goldman et l’OSI. Par contre, dans le livre, l’auteur s’intéresse surtout au cheminement physique et psychologique de l’homme qui deviendra le premier cyborg. Martin Caidin a été lui-même pilote d’essai et a écrit d’autres ouvrages qui ont été adaptés, dont  Marooned qui a donné le film Les Naufragés de l’Espace avec Gregory Peck.
  • Avant la série, il y a eu 3 films : Cyborg, The six million dollar man : wine, women and war et The six million dollar man : the solid gold kidnapping, dont seul le 2ème a été diffusé en France.
  • Les personnages de Oscar Goldman (Richard Anderson) et Rudy Wells (Martin E. Brooks) apparaissent également dans le spin-off Super Jaimie, même quand cette série a changé de network. C’était la première fois que des personnages récurrents étaient dans 2 séries différentes, sur 2 networks différents, en même temps.
  • Les scènes où Steve saute du sol vers un toit (ou tout truc super haut) étaient tournées à l’envers. L’acteur sautait de haut, sur le sol, en arrière et devait avoir l’air d’aller vers le haut. C’était, pour lui, les plus difficiles à faire.
  • Pour la saison 4, Lee Majors et l’équipe de tournage se sont dit que ce serait une bonne idée que Steve porte la moustache. Il est donc apparu avec une fine moustache, bien peignée, mais la réaction générale a été totalement négative et Lee Majors se l’est rasée vite fait.

    Steve Austin de L'homme qui valait 3 milliards avec une moustache

    La mi-moustache, un style à part (via Lequotidienducinéma)

En Français Dans Le Texte

Les traductions de l’époque ont été plutôt aléatoires :

Le titre de la série, déjà, L’homme Qui Valait Trois Milliards, au lieu de The Six Million Dollar Man. À cette époque (1974), 1 dollar équivalait à 5 francs, donc 6 millions de dollars donnaient 30 millions de francs, mais en anciens francs, ça faisait 3 milliards et ça en jetait quand même beaucoup plus.

Un des films d’avant la série, The Six Million Dollar Man : Wine, Women and War a été édulcoriquement été traduit Vin, Vacances et Vahinés.

Le terme bio-ionique a été complétement inventé pour les besoins du doublage et de mouvements des lèvres (le terme sexy est synchronisation labiale).

  • Au début de la série, Steve Austin n’avait pas de problème à tuer les méchants à tour de bras, mais quand la production s’est rendu compte que les enfants suivaient la série, la violence a baissé considérablement, à tel point qu’il ne tuait pratiquement plus personne.
  • D’après Lee Majors, il a fait 85% de ses cascades. Il était bien aidé par les trampolines pour les éventuels sauts qu’il ne faisait pas à l’envers et les gros objets (genre statues) qui étaient en polystyrène, recouverts de résine et de fibre de verre.
  • La série a donné lieu au célèbre spin-off, Super Jaimie, sorti en 1976 pour 3 saisons, dont le personnage principal, Jaimie Sommers, est introduit dans un double épisode de la série d’origine, comme étant la petite amie de Steve Austin, qui devient bionique après une vautre en parachute.
  • En 1977, suite à des négociations difficiles entre Lee Majors et la production, celle-ci a commencé à chercher d’autres acteurs capables de le remplacer. Harrison Ford a été envisagé mais les producteurs ne le voyaient pas dans une série d’action. L’athlète olympique, Bruce Jenner, plus connu maintenant pour être devenu Caitlyn Jenner a aussi été considéré sans plus de succès.
  • En Israël, la série a été titrée The Man Who Worth Millions (au lieu de The Six Million Dollar Man), 6 millions rappelant trop le nombre des victimes de l’Holocauste.
  • Lee Majors (Steve Austin) ne peut pas supporter d’entendre les sons qui étaient ajoutés pendant ses performances bioniques.
  • Dans l’épisode Noël Bionique (4X13), Steve Austin se rend dans un magasin de jouets et on peut voir sur une étagère une figurine de lui-même. La série a généré beaucoup de produits dérivés, à destination des enfants.
  • La langue française s’est suicidée après ça (via : Lulu Berlu)

Momie Surprise
Pendant le tournage de l’épisode Carnaval d’espions (4X20), certaines scènes ont été tournées dans un parc d’attractions en Californie. Un accessoiriste a déplacé un mannequin pendu à une potence qui faisait partie du décor du train fantôme. Quand un bras du mannequin est tombé, l’équipe s’est rendu compte que c’était en fait un corps momifié. Un médecin légiste découvrira dans la bouche du cadavre un penny de 1924 et un billet d’entrée pour le musée du crime de Los Angeles. Après enquête de la police, ils ont pu identifier l’homme comme étant Elmer McCurdy, petit truand tué en 1911, après avoir, avec sa bande, raté un braquage de train (ils ont volé seulement 46$ et le vol a été qualifié par un journal « d’un des plus petits de l’histoire des braquages de train »), et hurlé « Vous ne m’aurez jamais vivant ». Son corps, d’abord non réclamé a été embaumé et vendu pour être exposé dans des carnavals itinérants comme « L’homme qui refusa de se rendre ». Même après qu’un prétendu frère a réclamé son corps, Elmer sera vendu de spectacles en maisons hantées pour finir, oublié, pendu sans considération dans un parc d’attractions.
Il a été finalement enterré comme il se doit, en 1977, en Oklahoma. L’équipe de tournage et Lee Majors étaient présents. Sa tombe indique simplement la date de sa mort et celle de son inhumation.
Sources