21 Anecdotes Sur Ma Sorcière Bien-Aimée (1964)

Ma sorcière bien-aimée qui raconte l’histoire de Samantha, une sorcière qui épouse un humain, fait partie de ces séries des années 60 qui ont utilisé le fantastique pour parler des changements dans la vie des couples américains, à savoir l’émancipation des femmes. Ici, même si elle fait toutes les tâches ménagères comme il se doit c’est Samantha qui a le pouvoir (magique), et Jean-Pierre a bien du mal à imposer sa volonté, même s’il essaie très fort.

21 Anecdotes Sur Ma Sorcière Bien-Aimée (1964)

Ma sorcière bien-aimée qui raconte l’histoire de Samantha, une sorcière qui épouse un humain, fait partie de ces séries des années 60 qui ont utilisé le fantastique pour parler des changements dans la vie des couples américains, à savoir l’émancipation des femmes. Ici, même si elle fait toutes les tâches ménagères comme il se devait à cette époque c’est Samantha qui a le pouvoir (magique), et Jean-Pierre a bien du mal à imposer sa volonté, même s’il essaie très fort.

Les Anecdotes De Tournage

  • Si on regarde bien, Samantha n’a jamais bougé son nez. C’est le mouvement qu’Elisabeth Montgomery faisait avec sa bouche qui donnait l’impression que son nez bougeait (vous pouvez reproduire cette cascade chez vous même sans l’assistance d’un professionnel).
  • Elisabeth Montgomery (Samantha) a eu 3 grossesses pendant la série. La première n’a pas été incluse dans le scénario, les scènes où elle n’apparaissait pas ont alors été toutes filmées en premier, puis ils ont filmé les scènes où elle était, après avoir donné naissance à son premier enfant. Les 2 autres grossesses ont donné la naissance de Tabatha et Adam.
  • Agnes Moorehead qui jouait la belle-mère Endora, a eu une carrière exceptionnelle, en dehors de la série. Elle a joué notamment dans Citizen Kane ((1941), Jane Eyre (1947) avec Orson Welles, et Les Passagers de la Nuit (1947) avec Humphrey Bogart et Lauren Bacall. Elle a aussi joué plusieurs pièces à succès à Broadway et a reçu de nombreuses nominations. Dans la catégorie série, c’est elle qui joue le rôle de la vieille femme, envahie dans sa maison isolée par de petits extra-terrestres, dans La Quatrième Dimension (Les Envahisseurs, 3X13). Pas un mot n’est dit dans cet épisode.
  • Les actrices Alice Pearce et Marion Lorne qui jouaient respectivement Charlotte Kravitz et Tante Clara ont reçu chacune un Emmy à titre posthume. Alice Pearce a joué pendant 2 saisons mais est décédée d’un cancer des ovaires et Marion Lorne (qui a joué dans L’inconnu du Nord Express de Hitchcock) a succombé à une crise cardiaque seulement 10 jours avant la cérémonie des Emmy. Elisabeth Montgomery a reçu le prix en son nom.
  • La maison (ou plutôt façade) des Stephens est toujours en place dans les studios Warner Bros. à Burbank. On peut la voir dans d’autres séries, films ou même pubs.
  • Le générique animé a été créé par Hanna-Barbera Productions, les créateurs des Pierrafeu, des Jetsons ou de Scoubidou.
  • Elisabeth Mongtomery était très engagée politiquement et une grande activiste pour les droits des femmes, des gays et des victimes du Sida. Elle s’est servi de sa notoriété pour faire avancer ces différentes causes.
En Français Dans Le Texte

Plusieurs prénoms ont été changés en V.F, comme Tabatha, qui est Tabitha en V.O. Alfred Tate est prénommé Larry (qui est le diminutif de Lawrence, prénom qu’on voit sur la plaque de sa porte au bureau). Les voisins Albert et Charlotte Kravitz sont en fait Abner et Gladys. Jean-Pierre, quant à lui, est Darrin.

Jean-Pierre, en V.F. est appelé, la plupart du temps, Jean-Piètre par Endora, sa belle-mère. En V.O. il y a plus de variété, ça va de Dar-Dar, Darwood, Dobbin à Durweed, Dustbin (poubelle), Dum-Dum, en passant par What’s-His-Name.

  • Après la cinquième saison et la fin de son contrat initial, Elisabeth Montgomery a annoncé son envie d’aller voir ailleurs, mais la chaîne avait tellement besoin d’elle que l’actrice a obtenu un contrat qu’elle n’a pas pu refuser, incluant des parts dans l’exploitation de la série. Elle s’est fait des millions, mais ça se sentait qu’elle n’était plus vraiment impliquée dans son rôle pendant les 3 dernières saisons.
  • Dans l’épisode La Cousine Hippie (4X21), la cuisine d’Alfred et sa femme Louise est la même que celle d’une autre sitcom fantastique, Jeannie de mes Rêves (directement en concurrence avec Ma sorcière bien-aimée), avec dans le rôle principal le jeune Larry Hagman, futur J.R. de Dallas. Les sitcoms fantastiques étaient nombreuses dans les années 60, elles permettaient de parler des changements dans les rapports de couples, sans que la censure s’en mêle.
  • Elisabeth Montgomery a été la première actrice de télévision américaine à avoir dormi dans le même lit, à l’écran, avec un homme qui n’était pas son mari dans la vraie vie.
  • Ca picolait sec sur les tournages, que ce soit au niveau des acteurs, actrices ou membres de l’équipe de tournage. À tel point que dans certaines scènes, certains sont déjà saouls et que ce qu’il y avait dans leurs verres à l’écran était bien de l’alcool. Ils essayaient de faire un effort par contre quand des enfants étaient sur le plateau. Tout le monde fumait aussi comme des pompiers. La série a la réputation d’avoir été maudite, beaucoup d’actrices et d’acteurs étant morts avant 65 ans, comme Elisabeth Montgomery qui est morte à seulement 62 ans.
  • En 2005, une statue en bronze d’Elisabeth Montgomery en Samantha a été érigée à Salem (Massachusetts), ville célèbre pour les procès de sorcières de 1692.
    Statue en bronze d'Elisabeth Montgomery en Samantha dans Ma sorcière bien-aimée, dans la ville de Salem

    Le bronze c’est increvable mais ça rend pas justice quand même (via TripAdvisor)

  • Jean-Pierre, en V.O. Darrin, a été prénommé James au Brésil parce que Darrin sonne comme un prénom féminin et est difficile à prononcer en portugais.
  • Le pilote devait être diffusé le 22 novembre 1963 mais a été reporté à cause de l’assassinat de J.F.K. qui était un bon ami de William Asher, un des producteurs de la série et mari d’Elisabeth Montgomery. L’épisode Le Cauchemar (4X28), lui, avait été interrompu lors de sa diffusion en raison de l’assassinat de Martin Luther King Jr.
  • La voisine Charlotte Kravitz est devenue tellement populaire que son nom (Gladys en V.O.) est rentré dans le langage courant aux États-Unis quand on veut parler d’une voisine, d’un voisin ou collègue encombrant.
  • Pendant les 6 premières saisons, à peu près toutes les voitures qu’on voit dans chaque épisode sont des Chevrolet, un des sponsors de la série.
  • Les seconds rôles devaient venir avec leurs tenues, on leur disait juste comment ils devaient être habillés.
  • Le personnage de Serena qui était joué par Elisabeth Montgomery était crédité dans le générique sous le nom d’actrice Pandora Spocks, un jeu de mot qui fait référence à la boîte de Pandore (Pandora’s Box).
  • En 1997, ABC sort la série Tabatha, qui suit les aventures de la fille de Samantha et Jean-Pierre, en gardant un peu le même schéma que dans la série originale. Adam, petit frère de Tabatha dans Ma Sorcière Bien-Aimée, devient subitement son aîné (ÇA, c’est de la magie), sûrement pour pouvoir lui dire ce qu’elle doit faire de sa vie, et essaie d’ailleurs de faire abandonner la magie à sa sœur. On rajoute une tante Minerva, sorte de clone d’Endora, qui encourage la jeune femme de son côté, ce qui ne suffira pas à sauver la série qui ne durera qu’une saison. Et en 2005 est sorti le film Ma Sorcière Bien-Aimée avec Nicole Kidman et Will Ferrell, qui est, pour donner un ordre d’idée de son niveau, noté 1.4 par les spectateurs sur AlloCiné.
La Naissance D’un Syndrome

Au début de la sixième saison, Jean-Pierre est joué par un acteur différent, Dick Sargent, sans qu’aucune explication ne soit donnée. Dick York (oui, ils ont le même prénom), le Jean-Pierre « original » a dû quitter la série à la fin de la cinquième saison après qu’il ait perdu connaissance sur le tournage, en 1969. Il avait de graves problèmes de dos depuis le tournage du film Ceux de Cordura (1959). Pendant une scène avec Gary Cooper, sur une draisine (petite plate-forme sur rails qu’on actionnait manuellement), il s’est déchiré le dos en manipulant la draisine seul, et est devenu par la suite accro aux anti-douleurs.
Sur le tournage de Ma Sorcière Bien-Aimée, un mur penché avait été installé pour que Dick York puisse se reposer entre les prises et, plus tard, il a eu de plus en plus de scènes assis ou couché; il devait aussi être aidé pour se déplacer sur le plateau.

Cette substitution d’acteur, sans explication, venant d’une production qui pensait peut-être que les gens n’y feraient pas attention ou n’en avaient rien à faire, a donné naissance au Darrin Syndrom et la même série l’a fait une deuxième fois puisqu’ils ont aussi remplacé l’actrice qui jouait Charlotte, quand la première a quitté la série pour cause de maladie.