20 Anecdotes Sur Shérif, Fais-Moi Peur (1979)

Shérif, fais-moi peur c’est un témoignage vibrant d’amour à l’art de vivre des rednecks. Dans le comté de Hazzard, en Géorgie, il y a d’un côté l’oncle Jesse qui fabrique de l’alcool de contrebande et est le chef d’une famille de cousins, Bo et Luke (qui ne bossent pas et sont en conditionnelle) et Daisy, une serveuse ultra sexy. De l’autre, le shérif Rosco Coltrane et le maire Hogg qui sont aussi corrompus l’un que l’autre. Et au milieu il y a la General Lee, la voiture des cousins, qui a été taillée pour les courses poursuites et les bonds en l’air.

20 Anecdotes Sur Shérif, Fais-Moi Peur (1979)

Shérif, fais-moi peur c’est un témoignage vibrant d’amour à l’art de vivre des rednecks. Dans le comté de Hazzard, en Géorgie, il y a d’un côté l’oncle Jesse qui fabrique de l’alcool de contrebande et est le chef d’une famille de cousins, Bo et Luke (qui ne bossent pas et sont en conditionnelle) et Daisy, une serveuse ultra sexy. De l’autre, le shérif Rosco Coltrane et le maire Hogg qui sont aussi corrompus l’un que l’autre. Et au milieu il y a la General Lee, la voiture des cousins, qui a été taillée pour les courses poursuites et les bonds en l’air.

Les Anecdotes De Tournage

  • Shérif, fais-moi peur est adaptée, par Gy Waldron, de son propre film de 1975 Moonrunners, qui est inédit en France. Waldron a repris du film Ben Jones qui tenait le rôle de Cooter et Waylon Jennings qui était le narrateur.
  • Les portes de la General Lee étaient scellées parce que c’était une voiture faite pour les courses de NASCAR.
  • John Schneider (Bo Duke) a menti sur son âge pour avoir le rôle. Il a dit avoir 24 ans alors qu’il n’en avait que 18 et s’est ramené habillé très simplement, avec un pack de bières, en imitant un accent du sud alors qu’il est originaire de New York.
  • Le contrat de Sorrell Booke, qui jouait Boss Hogg, stipulait qu’il ne dealerait pas de drogue ni ne tuerait personne.
  • Sorrell Booke devait porter un faux ventre pour paraître plus gros qu’il ne l’était réellement.
  • Plus de 250 General Lee (qui étaient des Dodge Charger) ont été détruites au cours de la série, principalement à cause des sauts, ce qui a commencé à devenir problématique quand Dodge a arrêté de fabriquer la Charger.
  • Le prénom complet de Bo Duke est, en fait, Beauregard Duke.
  • Ben Jones, qui jouait Cooter, le redneck typique, possède une chaîne de magasins/musées dédiés à la série, appelés Cooter’s Place. Il a aussi été un membre démocrate du congrès en Géorgie sur plusieurs mandats.
  • La chanson originale du générique, Good ol’ boys (en oubliant vite qu’une adaptation en français a existé) a été un hit en 1981. L’interprète, Waylon Jennings, est celui qui joue de la guitare au début du générique et il fait une apparition dans son propre rôle dans l’épisode Le musée de Waylon Jennings (7X02). En V.O. c’était aussi lui qui faisait la voix du narrateur.
  • D’après Catherine Bach (Daisy Duke) les responsables de la chaîne CBS ont tapé un scandale quand ils ont vu la (non) longueur des shorts prévus pour la jeune femme et ont refusé qu’elle les porte. Après négociations, elle a pu les porter mais seulement si elle avait des collants en dessous pour ne rien révéler de son anatomie. Un de ses shorts a été exposé au Smithsonian à Washington et le terme Daisy Duke est rentré dans le langage courant américain pour désigner des shorts en jean très (très) courts et (très) moulants.

    Daisy Duke en short très court dans Shérif fais-moi peur

    L’utilisation des poches semble effectivement compromise (via Pinterest)

  • Plus de la moitié du courrier des fans était adressé à la General Lee.
  • Tom Wopat (Luke Duke) et John Schneider (Bo Duke) ont quitté la série pendant la saison 5 à cause de désaccords sur les salaires (les dirigeants estimaient que la star de la série c’était la voiture, qui ne réclame pas de salaire, elle). Ils ont été remplacés par 2 clones et quand ils sont revenus , à cause des audiences en perdition, les 2 autres ont disparu (pouf) sans qu’on en reparle jamais.
  • Le son très caractéristique du klaxon de la General Lee n’était pas prévu au départ. Les producteurs, à Atlanta, ont entendu ce klaxon, dans la rue, et ont rattrapé le conducteur pour lui acheter son klaxon au prix fort. C’est plus tard qu’ils se sont rendu compte qu’ils pouvaient l’acheter n’importe où et n’avaient pas à payer une petite fortune pour l’avoir. Ce klaxon n’a été utilisé que dans quelques épisodes pour que le son soit ensuite ajouté en post-production.

À Lire Aussi : 19 Anecdotes Sur K 2000

  • John Schneider a restauré une vingtaine de Dodge Charger.
  • Ben Jones (Cooter) a quitté la saison 2 pendant quelques épisodes à cause d’un désaccord sur le fait qu’il devait ou non se couper les cheveux et se raser. James Best (Rosco) a aussi quitté la série quelques temps pendant la saison 2 à cause de sa caravane qu’il utilisait comme loge entre les tournages et que les producteurs ont décidé d’enlever. Les 2 acteurs ont été remplacés pendant leur absence. En fait seuls les personnages de Boss Hogg, Oncle Jesse et Daisy Duke n’ont pas été remplacés.
  • Si Bo et Luke utilisaient parfois des arcs et des flèches c’est parce qu’ils étaient en liberté conditionnelle et n’avaient pas le droit de posséder des armes à feu (ce qui n’empêchait pas l’oncle Jesse d’avoir une carabine).
  • La plupart des véhicules de la police étaient d’anciennes voitures vraiment utilisées par la police de Los Angeles et la police de l’autoroute de Californie.
  • Tom Wopat (Luke) et John Schneider (Bo) ont été réunis dans Smallville, (où Schneider jouait Jonathan Kent), dans l’épisode Un vieil ami (5X06). Tom Wopat dans cet épisode conduit une Dodge Charger.
  • En 1980 est sortie la série, inédite en France, Enos, avec donc l’adjoint Enos Strate qui rejoint les forces de police de Los Angeles. L’acteur, Sonny Shroyer, pas stupide, avait prévu dans son contrat que si la série ne durait pas une saison entière il pourrait revenir sur Shérif, fais-moi peur. Enos n’a duré que 18 épisodes et Shroyer a repris sa place dans la série mère.
Le Problématique Drapeau Confédéré

En 2015, suite à une controverse (un homme blanc a tué 9 Noirs dans une église à Charleston et des photos de lui avec un drapeau confédéré ont circulé), la chaîne qui passait des rediffusions de Shérif, fais-moi peur les a arrêtées purement et simplement. Ce drapeau confédéré qu’on peut voir sur le toit de la voiture était le drapeau des états du sud, les Confédérés, qui étaient, entre autres, pro-esclavage et opposés aux états du nord (Union) pendant la guerre de Sécession qui a duré de 1861 à 1865.  Après la victoire du Nord, le Sud s’est vu imposé beaucoup de changements économiques qui ont ruiné certains états. Le Mississipi, par exemple, a beaucoup morflé puisqu’il tirait pratiquement toute sa richesse de l’esclavage et est devenu un des états les plus pauvres.

Le drapeau confédéré reste un symbole d’un art de vivre sudiste perdu pour certains et pour d’autres c’est la représentation du racisme et des suprémacistes blancs.
La voiture de la série porte aussi le nom du général Lee, qui, pendant la guerre de Sécession deviendra le général en chef de toutes les armées confédérées.