27 Anecdotes Sur South Park (1997)

South Park est la série d’animation qui n’a aucune limite dans le trash ou le sordide, tout en gardant un humour cynique et décapant. Avec les 4 garçons Kyle, Stan, Kenny et Cartman, qui vivent à South Park, une petite ville du Colorado, tout le monde s’en prend plein la tronche. À peu près tous les adultes sont abrutis, cupides, ou dérangés et même les personnages publics ne sont pas épargnés.

27 Anecdotes Sur South Park (1997)

South Park est la série d’animation qui n’a aucune limite dans le trash ou le sordide, tout en gardant un humour cynique et décapant. Avec les 4 garçons Kyle, Stan, Kenny et Cartman, qui vivent à South Park, une petite ville du Colorado, tout le monde s’en prend plein la tronche. À peu près tous les adultes sont abrutis, cupides, ou dérangés et même les personnages publics ne sont pas épargnés.

Les Anecdotes De Tournage

  • Trey Parker et Matt Stone, créateurs de la série (avec Brian Graden) font la majorité des voix masculines de la série.
  • L’épisode pilote a été réalisé avec des silhouettes en papier et en stop-motion pour un budget de 300 000 dollars. Tous les épisodes d’après ont été faits par ordinateur.
  • Presque toutes les chansons originales de la série ont été créées par Trey Parker.
  • Parker fait la voix de Stan et a donné les prénoms de ses parents à ceux de Stan (Sharon et Randy) et Stone, qui fait Kyle a fait la même chose avec ses parents (Sheila et Gerald).
  • Le prénom de la mère de Cartman, Liane, est en référence à l’ex-fiancée de Trey Parker, qui avait trouvé la jeune femme avec un autre homme.
  • Matt Stone enregistre les dialogues de Kenny en parlant dans sa main ou dans sa manche de vêtement.
  • Les personnages de Terrance et Phillip ont été créés pour répondre à certaines critiques dévaluant la qualité de l’animation et déplorant les blagues scato.
  • La coupe de cheveux de Kyle est censée représenter celle de Trey Parker dans les premières années de la série.
  • Token, dont le nom de famille est Black, veut dire « pour la forme » ou « symbolique » et le nom de famille de Tweek, qui est Tweak veut dire, en argot, être défoncé.
  • À la fin des années 90, une mère de famille canadienne a porté plainte auprès du CRTC (équivalent du CSA), parce que son fils, qui s’appelait Kenny était traumatisé par chaque mort de Kenny à la fin de chaque épisode, et qu’en plus il se faisait charrier à l’école par ses petits camarades. Elle voulait que le CRTC fasse pression sur Parker et Stone pour qu’ils changent le nom de Kenny. Sa plainte a été rejetée (c’est pas comme si South Park n’était PAS une série pour enfants, madame).
  • Parker et Stone détestent les 3 premières saisons et les trouvent embarrassantes à regarder.
  • Sparky, le chien de Stan, a été « doublé » dans un épisode par George Clooney, gros fan de la série.
  • La mort de Kenny dans la saison 5 devait en fait, être la mort de Kyle. Parker et Stone trouvaient que les personnalités de Stan et Kyle, qui sont basés sur leur propre amitié,  étaient trop similaires et voulaient remplacer Kyle par Butters. Mais ils ont tué Kenny à la place (les enfoirés).

En Français Dans Le Texte

En France, les épisodes 200 et 201 de la saison 14 ont été censurés et jamais doublés, à cause de la présence de Mahomet. Les coffrets DVD de cette saison, édités par TF1 Vidéo, même s’ils ont la mention « intégrale » ou « non censurée »,  n’ont pas ces 2 épisodes.

Dans la version française, Token, le garçon noir (et ses parents) a un accent ethnique très marqué alors que ce n’est pas le cas dans la V.O. (et ça s’applique aussi aux parents de Kyle).

  • La musique sur le générique de fin, interprétée par le groupe Primus, semble être une version ralentie du générique de début, mais, c’est le contraire. Comedy Central voulait une musique plus punchy, le tempo a alors été accéléré et ils sont allé chercher Les Claypool, chanteur de Primus, qui était en tournée, pour qu’il refasse les paroles au nouveau rythme. Les Claypool a aussi composé la musique du générique de Robot Chicken.
  • Monsieur Hankey est inspiré de l’enfance de Trey Parker. Le garçon avait l’habitude de ne pas tirer la chasse, à tel point que son père lui a dit que s’il ne le faisait pas « Mr. Hankey » sortirait de là et le mangerait; hankey est un des diminutifs de handkerchief qui signifie mouchoir.
  • Mary Kay Bergman a fait pratiquement toutes les voix féminines aux débuts de South Park avant de se tirer une balle dans la tête en 1999. Son suicide a été une surprise pour tout le monde.
  • Le personnage de Chef est basé sur un employé de cafétéria qui travaillait à l’université où Parker et Stone sont allés.
  • Servietsky a été créé pour se moquer des campagnes de merchandising massives à chaque introduction d’un nouveau personnage dans la série. Servietsky est, pour ses créateurs, la chose la plus con à fabriquer : une serviette qui parle.
  • Des aliens sont souvent dissimulés en arrière-plan, en plus de ceux qui apparaissent de façon ostentatoire. Même si le mythe persiste, ce n’est pas le cas pour tous les épisodes.
  • L’alter ego de Butters, Professeur Chaos est basé sur le Docteur Fatalis de Marvel.
  • En 2016, lors de l’élection présidentielle entre Hilary Clinton et Donald Trump, Parker et Stone étaient tellement sûrs de la victoire de Clinton que le script était déjà écrit. Il a dû être rapidement réécrit. Heureusement, il ne faut que 6 jours pour faire un épisode par ordinateur, ce qui donne de la souplesse à la série pour suivre l’actualité.
  • Isaac Hayes (grand chanteur et compositeur de soul) qui doublait Chef en V.O. a quitté la série par communiqué de presse en 2006 après l’épisode Piégé Dans Le Placard (9X12), qui se foutait ouvertement de la gueule de la scientologie, et en révélait des secrets. Isaac Hayes était scientologue et suite à son absence pour raisons de santé, l’épisode a été monté et diffusé. D’après le fils d’Isaac Hayes, le communiqué n’a pas été écrit par lui mais par un de ses proches, tous scientologues (à cette époque, Isaac Hayes avait eu une attaque et était diminué). Le communiqué prenait comme raison qu’il ne pouvait pas supporter qu’on se moque de la scientologie, alors que la série depuis ses débuts se moque des Noirs, des catholiques, des Juifs, un peu tout ce qui passe, en fait, et Hayes n’y avait rien eu à redire.
  • L’image d’un avion, avec le logo Braniff, à la fin des épisodes, avait été utilisé comme une blague par Parker et Stone et n’a rien à voir avec la série. Braniff était une compagnie aérienne qui n’existe plus et les 2 hommes ont eu l’autorisation de continuer à utiliser ces images.
  • South Park est l’une des séries d’animation (avec, entre autres, Les Simpson et Futurama) à avoir eu droit à son propre film, en 1999, très peu de temps après le début de la série (1997). South Park : Le Film est une comédie musicale qui est entré dans le Guinness Book des records de 2000 comme étant le film d’animation avec le plus de vulgarités (399 injures et des gestes inappropriés) et la chanson Blame Canada a eu une nomination aux Oscars.
De Belles Paroles (De Générique)

Les paroles de Kenny dans la chanson du générique sont compliquées à comprendre, comme tout ce qu’il dit et c’est pour ça qu’en V.O. elles n’ont jamais été censurées. Elles ne seront pas traduites ici, en cas de doute, Google it.

Saisons 1-2 : I like girls with big fat titties, I like girls with deep vaginas!
Saisons 3-5 : Hey, I got a 10 inch penis, use your mouth if you wanna clean it.
Saisons 7-10 : Someday I’ll be old enough to stick my dick up Britney’s butt!
Saisons 10-24 : I like fucking silly bitches and I know my penis likes it.

Un peu de finesse et de subtilité ne font jamais de mal.