11 Anecdotes Sur The Bridge : Bron/Broen (2011)

The bridge/bron/broen c’est le fruit d’une coopération entre la Suède et le Danemark pour donner une série policière riche et intense. Saga Norén, une Suédoise qui n’a qu’une notion très vague de ce que peuvent être des interactions sociales, et Martin Rhode de la police danoise vont devoir faire équipe pour coincer des gens déterminés à sévir dans les 2 pays.

11 Anecdotes Sur The Bridge : Bron/Broen (2011)

The bridge/bron/broen c’est le fruit d’une coopération entre la Suède et le Danemark pour donner une série policière riche et intense. Saga Norén, une Suédoise qui n’a qu’une notion très vague de ce que peuvent être des interactions sociales, et Martin Rhode de la police danoise vont devoir faire équipe pour coincer des gens déterminés à sévir dans les 2 pays.

Les Anecdotes De Tournage

  • Saga Norén (Sofia Helin) devait se faire tuer dans l’épisode 9 de la saison 1 mais les producteurs, pas stupides, ont changé d’avis, face à la popularité du personnage.
  • Dans l’épisode 3 de la saison 1, le journaliste qui interview Daniel pour l’émission Rapport est Claes Elfsberg, qui joue son propre rôle. Rapport est un des programmes d’infos les plus anciens de la télé suédoise.
  • Le créateur de Bron/Broen , Hans Rosenfeldt, n’a jamais voulu nommer ce dont souffre Saga, pendant la préproduction, pour ne pas que les membres du casting se fassent des idées préconçues et il voulait que chaque personne réagisse de façon personnelle . Il a juste expliqué à Sofia Helin quels étaient les comportements qu’il voulait voir chez Saga.
  • Les cicatrices sur le visage de Sofia Helin sont tout à fait vraies. Elle a eu un grave accident de vélo à 24 ans.

    Sofia Helin et ses cicatrices sur le visage dans Bron/Broen

    Dans bien des pays, elle n’aurait pas dépassé les rôles de figurante d’arrière-arrière plan juste à cause de ça (via Tumblr)

  • La série a été vendue dans plus de 170 pays et a eu, pour l’instant, 5 adaptations.
  • Le bron pont de l’Øresund, qui relie la Suède au Danemark, fait presque 8 kilomètres de long et, en plus, est agrémenté d’une île artificielle, et se finit par un tunnel sous-terrain du côté danois. Son nom officiel est Öresundsbron du côté suédois et Øresundsbroen du côté danois.
  • Le truc que Saga se met souvent dans la bouche est du snus, une poudre de tabac humide qui se place entre la gencive et la lèvre. C’est un produit très populaire en Suède et en Norvège, et sa consommation a explosé après les restrictions sur la cigarette dans les lieux publics.
  • Kim Bodnia (Martin) avait été engagé avant Sofia Helin mais a quitté la série après les 4 premiers épisodes de la saison 3, parce qu’il avait un plus petit rôle. Les scénaristes ont vu ça comme une opportunité d’apporter de nouvelles intrigues à la série en ramenant le personnage de Henrik (même s’ils ont dû réécrire les 4 premiers épisodes du coup).
  • Dans l’épisode 3 de la saison 4, Hans Rosenfeldt, le créateur de la série, fait une apparition dans le rôle d’un patient de l’hôpital.
  • Dans chaque saison, les titres en suédois et danois sont séparés par des lignes qui correspondent au nombre de la saison.
    Affiche de la saison 3 de The bridge : Bron/Broen

    Donc là, à moins d’être trépané ou candidat(e) dans Les Marseillais à Dubaï, on comprend que c’est la saison 3 (via IMDB)

 

Adaptations En Pagaille

Bron/Broen a été adaptée pas moins de 5 fois, dont 4, alors que la série n’était même pas terminée. Un énorme carton pour un produit de petits pays comme la Suède ou le Danemark.

Il y a donc, dans l’ordre d’apparition : The bridge, entre les États-Unis et le Mexique, Tunnel, la version franco-anglaise (tunnel sous la Manche), The bridge entre l’Estonie et la Russie, The bridge entre la Malaisie et Singapour et, enfin, Pagan peak qui est entre l’Allemagne et l’Autriche.