14 Anecdotes Sur Z Nation (2014)

Trois ans après que les États-Unis ont été frappés par un virus zombie, quelques héros du quotidien s’efforcent d’emmener le seul survivant au virus de New York à la Californie, où le dernier centre de recherches épidémiologiques encore existant attend son sang. Forcément, le chemin va être semé de zombies et autres créatures aux intentions plus ou moins mauvaises.

14 Anecdotes Sur Z Nation (2014)

Trois ans après que les États-Unis ont été frappés par un virus zombie, quelques héros du quotidien s’efforcent d’emmener le seul survivant au virus de New York à la Californie, où le dernier centre de recherches épidémiologiques encore existant attend son sang. Forcément, le chemin va être semé de zombies et autres créatures aux intentions plus ou moins mauvaises.

Les Anecdotes De Tournage

  • Comme le budget était plutôt limité, plusieurs membres du casting et de l’équipe de tournage vivaient ensemble pour économiser. C’était le cas de Anastasia Baranova (Addy) et Michael Welch (Mack)
  • La première saison a été tournée rapidement avec seulement 6 jours pour tourner un épisode et un max de 3 prises par scènes.
  • Russel Hodgkinson (Doc) était logé chez l’habitant pendant la deuxième saison. Il était logé gratuitement en échange de petits travaux de peinture et de jardinage.
  • Keith Allan (Murphy) était machiniste pour la boite de prod The Asylum, quand le projet Z Nation est sorti. Ce sont les producteurs qui ont suggéré à Allan de passer l’audition pour le rôle de Murphy.
  • Dans l’épisode Full Métal Zombie (1X04), on peut voir les zombies manger des Twinkies, référence au film Bienvenue à Zombieland (2009).
  • Avec l’évolution du personnage de Murphy, sa peau bleue a été supprimée, surtout à cause de problèmes que l’acteur commençait à avoir au niveau de la peau. Il pouvait porter le maquillage jusqu’à 12h par jour.
    Murphy et sa peau bleue dans Z Nation

    12H par jour à avoir l’air du schtroumpf hipster, ça attaque, c’est sûr (via Z Nation Wiki)

  • Kellita Smith, qui jouait le lieutenant Roberta Warren, a ensuite joué le sergent Roberta Warren dans Sharknado 3 : Oh Hell No! (apparemment dans celui-là, ils sont plus pas d’accord que dans les 2 autres). Les deux productions sont de The Asylum.
  • Dans le tout premier épisode, Chiens et Chats, Mark Hammond parle d’un ex-flic et son groupe qui vivent dans une prison abandonnée à 20 bornes de là. Référence explicite à The Walking Dead. Plus tard, dans la saison 3, une allusion à une batte de baseball entourée de barbelés est faite, autre référence à la même série.
  • Dans la production originale, le début de la saison 3 se compose de 2 épisodes montés en téléfilm pour introduire une intrigue importante et de nouveaux personnages.
  • La saison 3 était toujours en train d’être tournée quand les premiers épisodes ont été diffusés.
  • Russel Hodgkinson, qui jouait Steven « Doc » Beck a persisté en jouant le même rôle dans Sharknado 5 : Global Swarming (2017).
  • La tornade de zombie est évidemment une référence à Sharknado et sa tornade de requins (épisode 1X05).
  • Dans l’épisode Le Collectionneur (2X08), George R.R. Martin (l’auteur des Game Of Thrones) fait une apparition dans son propre rôle en zombie qui signe machinalement ses livres.
The Asylum

Z Nation a été produit par The Asylum (avec Go2 Digital Media), boîte de prod de séries B, bien connue pour ses productions cheap (qui sortent en direct-to-video) souvent clones de productions à gros budget (mais sans budget), déjà responsable de Sharknado (avec Ian Ziering, ancienne « star » de Beverly Hills).

Le catalogue de The Asylum vaut son pesant de pellicule massacrée avec des titres comme Tomb Invader (Lara Croft n’a pas mérité ça), Paranormal Entity, Nazis At The Center Of The Earth (?!?), Sinister Squad, Avengers Grimm, Atlantic Rim, Airplane Vs Volcano (avec Dean Cain, le Superman de Loïs et Clark) ou encore une tripotée de films avec shark dans le titre (Mega Shark Vs Mecha Shark, Mega Shark Vs Giant Octopus, Empire Of The Sharks, et n’ayons peur de rien 6-Headed Shark Attack).